est la revue trimestrielle qui reprend toute l’actualité et les informations techniques et pratiques de l’emballage imprimé.

De la création à la conception du packaging, vous retrouvez toutes les informations utiles et indispensables aux professionnels (industriels de l’emballage - fournisseurs de matières premières - décideurs/acheteurs…).

Le design de l’emballage est très important, nous sommes dans un nouveau type de recherche du plaisir, marqué par le souci de débanaliser le quotidien.
Tendances et Emballages « détecteur de tendances » vous accompagne dans votre développement.

Novembre 2017

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TRIBUNE

Cédric Raynaud, Président de l’agence Linea - the Spirit Valley Designers

Comme un bon cépage, la créativité ça se cultive

Et ce n’est pas Cédric Raynaud, à qui nous confions cette tribune, qui nous contredira. Président de l’agence Linea - the Spirit Valley Designers, ce designer d’expérience offre son avis éclairé sur le marché du packaging de vins et spiritueux, livrant son appréhension du métier dans un contexte économique propice à la création.


Concernant le marché sur lequel nous nous sommes hyper spécialisés, nous pouvons dire clairement qu’il est en très bonne posture, notamment à l’international. Tandis que l’organisation du secteur des alcools bruns  a engendré une montée en flèche de l’activité, nous assistons à une explosion des alcools blancs comme le gin ou encore la vodka. Le marché du cognac, dont 98 % est destiné à l’export, se porte également très bien mais il convient de travailler intensivement pour faire perdurer son image. Le vin, quant à lui, offre toujours de belles perspectives, pouvant toutefois peut-être subir les conséquences des problèmes climatiques de cette année 2017. À noter que les effervescents comme le Prosecco connaissent une explosion d’achat.

Garant d’un savoir-faire et d’une expertise confirmés de quarante ans, Linea conçoit des packaging de vins et spiritueux avec une vraie vision de designers d’expérience et non de produit. Nous avions, en créant the Spirit Valley Designers, anticipé un modèle économique. Ce modèle, qui s’appuie sur un esprit communautaire, partage la même approche de création considérée comme une véritable philosophie de travail. Artisans designers, et non artistes, nous devons tenir compte de tous les aspects industriels (coûts, matériaux, machines, reproduction de la création), mais également travailler sur le sens de l’expérience utilisateur. Notre métier : écouter, retranscrire, étonner, créer de l’émotion. Nous devons rassurer, prendre en compte les besoins non exprimés des consommateurs et toujours placer le dessein avant le dessin ! Le designer s’investit dans le contenu de marque en créant un lien interactif entre le produit et le consommateur, une parfaite interface par le biais des formes, des textures, des matériaux et des étiquettes.
Consultés sur des projets, nous entendons souvent cette question « Quelles sont les tendances ? » C’est une interrogation à laquelle je ne peux répondre. En revanche, il est tout à fait possible de dégager des grands courants qui orienteront le processus créatif. Pour exemple, nous commençons à réinterpréter des matériaux nobles comme la porcelaine de Limoges. Sans trahir le précieux travail artisanal du céramiste, en l’occurrence la manufacture Artoria avec qui nous avons collaboré, la standardisation passant par la reproduction en 3D de cinq modèles originaux permet de répondre à une production conséquente. Cette expertise s’ajoute à notre atelier « Glass expert », véritable laboratoire d’expérimentation, initié par le fondateur de Linea, le designer Jean-Michel Jobit qui nous rend souvent visite pour notre plus grand plaisir. L’étiquette unique s’inscrit également dans un courant novateur avec une bonne puissance de frappe. L’idée de personnalisation est cependant légèrement tronquée dans la mesure où le digital permet ici de produire et reproduire de manière aléatoire. Il y a quelque chose de magique à voir les machines tourner lors de ce type de production géniale.

Au final, que doivent attendre les professionnels du vin et des spiritueux d’une agence de design ? Le designer devra être un confident, il sera à même de surprendre tout en rassurant afin que la magie opère. Comme le disait justement Florence Knoll : Good design is good business, le design a une valeur et il convient de le considérer de ce fait comme un investissement. Ne perdez jamais de vue que les 75 % de la sensibilité du consommateur sont attribués au couple forme / couleur.

Une tribune ne suffit pas à retranscrire toute la créativité de Linea, mais découvrez en images les sublimes packaging, souvent récompensés, sur leur site
www.linea.design.